PRIX, MARGES ET POSITIONNEMENT

Aujourd’hui le prix d’une montre est avant tout un positionnement marketing. Si l’écart entre le prix et la valeur intrinsèque d’une montre devient trop important il y a risque d’explosion. Nous avons décidé d’être transparents sur nos prix et d’avoir un multiplicateur fixe.

Positionnement Marketing

Aujourd’hui le prix d’une montre est avant tout un positionnement marketing. On définit la cible, on analyse son comportement, ses habitudes d’achat, sa marque de dentifrice et ensuite on crée la montre de ses rêves adaptée à son budget.

Une fois le positionnement et le prix public définis on cherche à optimiser les coûts de production en jouant sur l’origine, la complexité de la construction et la qualité de chaque composant.

L’objectif étant de rentrer dans les ratios standards de l’industrie horlogère qui se situent en règle générale entre 6 à 8 fois le prix de revient. Dans la pratique on trouve des marques “agressives” qui utilisent un multiplicateur de 5 et, plus rarement, d’autres qui ont su créer une forte valeur perçue et qui appliquent des multiplicateurs de 10 et plus.

En règle générale le prix public est égal au prix de revient multiplié par 6 à 8.

Le yoyo des prix

Entre les années 2005 et 2012 l’horlogerie suisse n’en finissait pas de battre des records d’exportation. Dans cette euphorie, la tendance générale a été la montée des prix – entendons par là un changement de positionnement marketing – ce qui ne s’est pas toujours traduit par une montée en qualité. Ce sont souvent les marges qui ont pris l’ascenseur.

Cette politique de prix liée au positionnement marketing (qui dit en gros que le prix d’une montre devrait correspondre au prix que le consommateur est d’accord de payer) peut mener à des écarts exagérés entre le prix public et la valeur intrinsèque de la montre. Ce qui représente un danger énorme lors de changements brusques de l’économie ou des comportements d’achat comme ça a été le cas ces dernières années avec la crise mondiale, le Franc fort et les Smartwatches. Les prix ne sont pas extensibles à l’infini et le consommateur n’est pas dupe.

Dans ce nouveau contexte, bon nombre de marques ont baissé à nouveau leur prix et ont renoué avec un rapport qualité-prix convenable. C’est une réaction saine mais que certains jugent trop tardive. Les stocks se sont accumulés chez les marques mais surtout chez les détaillants qui se retrouvent la corde au cou. Une situation ou les réseaux parallèles (second marché et marché gris) constituent souvent les seules soupapes de sécurité pour éviter l’explosion. Nous reviendrons en détail sur ce sujet lors de notre 3ème Volet, le 27 avril : Distribution exclusive et puissance communautaire.

Un écart trop important entre le prix et la valeur intrinsèque d’une montre constitue une bombe à retardement.

Transparence sur les prix

Les comportements d’achat sont en train de changer. Le consommateur s’informe, compare, partage et commente. Il veut une montre qui soit belle, chargée d’émotion et un rapport qualité/prix élevé.

Nous allons faire 2 choses qui vont marquer les fondements de notre politique de prix. Premièrement, dans notre volonté de transparence totale, nous allons communiquer et expliquer le prix de revient de chacune de nos montres. Deuxièmement, grâce à une vente directe au consommateur final, nous allons appliquer un facteur multiplicateur fixe de 3,5. Le prix ne sera pas le fruit d’un positionnement marketing mais le reflet direct du coût de fabrication.

Quelques marques tirent déjà profit de la puissance d’internet et vendent leurs montres directement au consommateur final, supprimant ainsi les marges des détaillants et des distributeurs. Nous pensons que c’est une tendance qui va se développer dans les prochaines années. Ceci dit, notre démarche va un peu plus loin. Nous allons vendre nos montres dans le monde au travers de notre site internet mais pas seulement. Nous allons vous expliquer ceci dans notre prochain Volet : Distribution exclusive et puissance communautaire.

Le prix ne sera pas le fruit d’un positionnement marketing mais le reflet direct du coût de fabrication.

Entrez votre email pour recevoir le lien privilégié qui vous donnera accès au chapitre suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre:
Tout (175)
Allemand (21)
Anglais (20)
Français (112)
Italien (21)
Néerlandais (1)

  1. Doug Peacock says:

    It also occurs to me that frequency of sale might affect pricing for sustainability and/or market positioning, possibly based upon some exposure by a company.

  2. Phuong Le Nguyen says:

    Kundenbewertungen
    Die Note „Sehr gut“ berechnet sich aus den 69 Trusted Shops Bewertungen der letzten 12 Monate, die im Bewertungsprofil eingesehen werden können.

  3. CULLET says:

    je suis de nature curieuse,c’est pour cette raison que je me suis passionné pour votre cite et vos montres.
    je trouve que vous avez eu une idée de génie de rentre accessible au plus grand nombre de personne une belle montre pour marque un événement pris au cour de sa vie .
    d’avoir une belle montre sans faire un énorme trou dans ces finances.
    Merci beaucoup pour cette généreuse attention.je veux bien faire le porte parole de cette bonne nouvelle.

    • Abdel
      Abdel says:

      Bonjour Hamida !
      Nous vous remercions pour votre confiance, vous pouvez passer votre commande directement sur notre site.
      Si vous avez des questions précises concernant votre modèle choisi, vous pouvez nous écrire directement par email 🙂
      Bien à vous

  4. Patrick JONCOURT says:

    Article concernant la transparence intéressant, la suite est attendue
    J’ ai un ami qui est concepteur chez un horloger Suisse de grand luxe et de renommée mondiale, je ne manquerai pas de lui demander son avis vous concernant car je n’ai pas les moyens de lui acheter ses montres de milliardaire.
    Merci